Cookies on this website

We use cookies to make our website work properly. We'd also like your consent to use analytics cookies to collect anonymous data such as the number of visitors to the site and most popular pages.

I'm OK with analytics cookies

Don't use analytics cookies

Home / Events / Festival des Littératures en Marges (FLEM): Représentations, Célébrations, Actions pour un sport inclusif

Festival des Littératures en Marges (FLEM): Représentations, Célébrations, Actions pour un sport inclusif

Le Festival des Littératures en Marges (FLEM) revient à Saint-Denis en 2024, en partenariat avec le Musée Paul Éluard et son exposition “La mécanique de l’exploit : le corps à l’épreuve du sport”.

FLEM propose une série de tables rondes, d’ateliers et de performances artistiques qui rassemblent écriture, art et politique afin de mettre en valeur les représentations, célébrations et actions pour un sport inclusif. Des corps queer politisés, à l’éducation pour l’égalité, les invité.e.s examineront à travers le prisme du genre comment le potentiel subversif des corps en mouvement peut contribuer à la déconstruction des imaginaires, inégalités, stéréotypes et discriminations genrés qui subsistent dans les institutions sportives.

Le programme complet sera annoncé prochainement et prévoit un large éventail d’activités tout au long du week-end. Le vendredi 28 juin sera consacré aux Représentations des corps marginalisés dans le sport, thème qui sera introduit par une conférence de la journaliste sportive et auteure Assia Hamdi. Ensuite, des artistes de l’exposition seront présent.e.s pour discuter de la représentation des corps genrés dans le sport au cours d’une visite guidée des œuvres de l’exposition, suivie d’une performance de voguing par l’artiste Fanny Viguier. Dans l’après-midi, les étudiant.e.s du Master d’édition du CREM partageront leur ‘mook’ – Justes au corps – réalisé à l’occasion des Jeux Olympiques. Ce travail porte sur le vêtement de sport et son lien avec le corps, intime et social, entre affirmation de soi et performance, histoires personnelles et débats polémiques.

Ensuite, les étudiant.e.s du Master de création littéraire (Paris 8) présenteront leur projet de technique mixte ‘Deux fois plus fortes – portraits de femmes sportives dans le 93’, ce qui raconte comment des femmes s’imposent dans ces milieux compétitifs, souvent brigués par les hommes, et parviennent à faire du sport un vecteur d’émancipation. La soirée se terminera par des projections de films à L’Écran, cinéma en plein cœur de Saint-Denis.

Le samedi 29, FLEM organise une journée de Célébrations pour une conclusion alternative au mois des fiertés. À l’affiche : un atelier d’écriture créative avec Le Phare Collectif, sur le thème du corps et de l’émancipation par le sport, suivi d’un atelier créatif expérimental avec Lucile Poiret, qui nous emmène dans le corps.

Le dimanche 30 juin sera consacré aux Actions de lutte contre les stéréotypes de genre dans le sport, notamment par la subversion collective. La journée commencera par un discours d’Ava Vales Toledano, de l’association Toutes des Femmes, sur la bicatégorisation genrée dans le sport. Ensuite, une table ronde avec Fatima Rouina, fondatrice du collectif féministe Cacahuètes Sluts, l’autrice Audrey Chenu, et les militant.e.s du football antiraciste Huda Jawad et Amna Abdullatif (collectif The Three Hijabis). En parallèle, des ateliers de boxe queer et féministes seront animés par SASSI et Un ring pour tout.e.s. Enfin, HandsAway organisera une initiation au sujet du consentement et du sexisme dans le sport, destinée aux encadrant.e.s de jeunesse, tandis que The Three Hijabis proposera une manière de ré-imaginer le sport dans un atelier créatif.

Le programme complet sera bientôt annoncé !